James More nous apporte dans son univers pop/folk avec sa guitare, en mêlant aussi bien reprises que compositions personnelles. Il est influencé par le songwriting poignant de la musique folk américaine de Simon and Garfunkel ou encore Cat Stevens, par le son étincelant des Smashing Pumpkins et des Killers, ainsi que par les expérimentations de Sufjan Stevens ou même les Beatles. Avec aisance, il passe d’une balade folk à un titre dansant, d’un morceau de blues à une pop enjouée, aussi à l’aise dans les reprises que dans ses propres compositions. James a un profond désir de faire triompher la lumière sur la noirceur et l’espoir sur la déception. C’est cette bienveillance positive, au fil des morceaux, qui s’impose à nous comme une évidence. Il a sorti aujourd’hui 3 albums, en jouant dans des salles, radios (OuiFM, Le Mouv, France Inter…) et festivals de renoms aux quatre coins de la France comme à l’étranger.